L/'europe s'engage

LIFE IP SMART WASTE

Région Sud

Video Library

Support circular economy

Journée de partage d'expérience sur l'économie circulaire n°1

02/26/2020

Le 6 décembre 2019 une trentaine d’élus et techniciens de la région Sud étaient réunis sur le territoire de LA COVE (Communauté d’agglomération Ventoux Comtat Venaissin). Durant cette journée de découverte et de partage d’expériences, ils ont pu découvrir les bonnes pratiques initiées par la Cove autour de la thématique des déchets sous l’angle de l’économie circulaire. Cette journée a été cofinancée par l’Union Européenne avec le fonds LIFE.

See next

Support circular economy

Plan Climat régional - Une cop d'avance

12/19/2019

100 Mesures pour lutter contre le réchauffement climatique La région Sud, ce sont des espaces naturels d’exception, un art de vivre légendaire… Découvrez comment la Région et ses partenaires agissent pour préserver notre environnement, notre santé et notre bien-être. Un grand merci pour leur participation à Carole D’Antuoni, responsable de la garde régionale forestière du Parc naturel régional de la Sainte-Baume (Var), Albert Alameldine, Chargé de mission du Réseau de Gouvernance Alimentaire Local RéGAL (Alpes de Haute-Provence), Isabelle Poitou, fondatrice de l’association Mer Terre à Marseille (Bouches-du-Rhône), Matthieu Kamm, chef de projet de l’association Earthwake (Alpes-Maritimes), Stéphane Raizin, Directeur du syndicat mixte d’énergie des Hautes-Alpes et Jean-Philippe Briand, exploitant agricole de JPL Provence (Vaucluse).

See next

Support circular economy

Journées de la transition écologique et de l'économie circulaire

12/19/2019

Premier partenaire des entreprises, les 16 et 17 décembre, la Région Sud a réuni les entrepreneurs et les porteurs de projets innovants et durables. Ces rencontres et le « coup de pouce » régional permettent de donner un éclairage nouveau sur l’écologie d’entreprise qui loin d’être un coût, est aujourd’hui un atout.

See next

Optimise selective collection

Atelier LIFE IP Smart Waste n° 9 - biodéchets - 28 06 19

07/15/2019

Comment mettre en oeuvre la collecte et la gestion des biodéchets ? Chiffres clefs L’ADEME a publié en 2016, une étude technico-économique de la collecte séparée des biodéchets recensant : Près de 1/3 des ordures ménagères résiduelles sont composées de biodéchets. Les collectes de biodéchets permettent de détourner en moyenne 46 kg/ an et par habitant de biodéchets (lorsque les consignes de tri excluent les déchets verts), 125 collectivités en France ayant mis en place une collecte séparée des biodéchets, soit 6% de la population Française. (101 collectivités réalisent ce service à destination des ménages ou des ménages et des professionnels pour 3,3 millions d’habitants / 24 collectivités ont une collecte à destination des professionnels uniquement), une centaine d’installations de traitement des biodéchets par compostage ou méthanisation. En région PACA, quelques expériences sont en cours de développement depuis 2017, En région, la quantité concernée par la collecte sélective des biodéchets représente 206 000 t en 2025 dont 50 000 t issus de la prévention / lutte contre le gaspillage alimentaire. Producteurs de biodéchets Deux types de publics sont concernés par le tri à la source des biodéchets : les gros producteurs (>10 tonnes de biodéchets par an, 200 repas par jour). Ce seuil les soumet à une obligation de tri et de valorisation des biodéchets. Il s’agit essentiellement des grandes et moyennes surfaces (rayons frais et boulangerie), commerces de bouche, fleuristes, restauration collective. La collecte des biodéchets des professionnels n’est pas une obligation incombant à la collectivité. Toutefois, de manière à faciliter l’émergence d’une solution pour ces producteurs, la collectivité peut lancer une dynamique en réunissant les différents acteurs. Les ménages. La collecte séparée des biodéchets des ménages relève de la compétence des collectivités, qui l’organise dans le cadre de son service public. Gestion des biodéchets Plusieurs solutions existent en fonction des configurations locales et des choix techniques des Maîtres d’Ouvrage : Gestion de proximité avec la mise en oeuvre du compostage individuel à la source ou partagé (ex : en pied de certains immeubles ou quartier) Gestion centralisée avec la mise en oeuvre d’une collecte (pré-collecte, Collecte en porte à porte, collecte en point d’apport volontaire) Une bonne connaissance des producteurs, du gisement de déchets et des caractéristiques du territoire, est indispensable. Adaptation du service et gestion financière La mise en place du tri à la source des biodéchets s’accompagne des étapes suivantes : Réflexion sur le choix des modes de collecte adaptée au territoire (Gestion de proximité, centralisée, étude de la pré-collecte, la collecte en porte à porte, en point d’apport volontaire) Réorganisation du service en fonction des fréquences de collecte biodéchets et OMR Maîtrise/suivi des coûts (ex : informatisation du suivi des collectes) puis analyse du coût global de gestion de déchets Mode de financement de la collecte des biodéchets (ex : tarification incitative)

See next

Fight against food waste in school canteens

Une restauration collective durable : mode d'emploi

07/15/2019

Comment mettre en œuvre une restauration collective durable et en circuits courts ? 4 étapes en 20 mn seulement pour 3 objectifs:  Donner aux collectivités les clés pour mettre en œuvre leurs projets  Aborder tous les axes d'un tel projet  Montrer que cela est possible et faisable !  Vidéo réalisée par l'ARPE avec le soutien de l'ADEME de la Région Sud et de la DRAAF

See next

Develop circular economy

Colloque Déchets du BTP à Miramas

12/18/2018

Le saviez vous ? Sur 21 millions de tonnes de déchets produits en région Sud Provence-Alpes-Côtes d'Azur, 15 millions sont des déchets du BTP. Il est urgent d'agir et de s'organiser. Le 23 novembre, le Colloque Déchets du BTP a rassemblé professionnels et institutionnels pour faire le point sur les avancées techniques, organisationnelles et comportementales dans le secteurs du bâtiments et des travaux publics. Organisé par la ville, en partenariat avec l'Ademe, la Région et la Dreal et co-financé par des fonds européens, ce colloque a permis le lancement du marché miramasséen « étude de gisement des déchets du BTP et de faisabilité de réemploi local », menée dans le cadre du programme Life ip smart waste. L’ambition de Miramas ? La création d'une plateforme locale de réemploi des déchets pour aider les maîtres d'ouvrages dans la gestion de leur flux de matière et éviter l'évacuation de déchets qui peuvent être des ressources. Anne Claudius-Petit, conseillère régionale en charge du plan régional de prévention et de gestion des déchets a rappelé l’importance de la coopération de tous pour atteindre les objectifs de la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte et Yves Garcia, vice-président du conseil de territoire Istres Ouest Provence, a félicité Miramas pour ses opérations innovantes et réplicables. Nous avons ici à Miramas tout le terreau qu'il faut pour réussir notre action de réduction des déchets et de mutualisation. Mais nous avons besoin de la mobilisation de tous, pour anticiper et planifier tous les travaux de façon concertée a conclu l’adjointe au maire déléguée à l’environnement, Géraldine Buti.

See next

Support economic innovation

Centre de tri Inoveo à Vitrolles

10/22/2018

See next

Angelo SALSI's speech (EASME)

09/17/2018

Angelo SALSI's speech (EASME) for first monitoring committee on june the 11th of 2018

See next