L/'europe s'engage

LIFE IP SMART WASTE

Région Sud

Optimise selective collection

07/15/2019

Comment mettre en oeuvre la collecte et la gestion des biodéchets ?

Chiffres clefs

L’ADEME a publié en 2016, une étude technico-économique de la collecte séparée des biodéchets recensant :

  • Près de 1/3 des ordures ménagères résiduelles sont composées de biodéchets. Les collectes de biodéchets permettent de détourner en moyenne 46 kg/ an et par habitant de biodéchets (lorsque les consignes de tri excluent les déchets verts),
  • 125 collectivités en France ayant mis en place une collecte séparée des biodéchets, soit 6% de la population Française. (101 collectivités réalisent ce service à destination des ménages ou des ménages et des professionnels pour 3,3 millions d’habitants / 24 collectivités ont une collecte à destination des professionnels uniquement),
  • une centaine d’installations de traitement des biodéchets par compostage ou méthanisation. En région PACA, quelques expériences sont en cours de développement depuis 2017,
  • En région, la quantité concernée par la collecte sélective des biodéchets représente 206 000 t en 2025 dont 50 000 t issus de la prévention / lutte contre le gaspillage alimentaire.

Producteurs de biodéchets


Deux types de publics sont concernés par le tri à la source des biodéchets :

  • les gros producteurs (>10 tonnes de biodéchets par an, 200 repas par jour). Ce seuil les soumet à une obligation de tri et de valorisation des biodéchets. Il s’agit essentiellement des grandes et moyennes surfaces (rayons frais et boulangerie), commerces de bouche, fleuristes, restauration collective. La collecte des biodéchets des professionnels n’est pas une obligation incombant à la collectivité. Toutefois, de manière à faciliter l’émergence d’une solution pour ces producteurs, la collectivité peut lancer une dynamique en réunissant les différents acteurs.
  • Les ménages. La collecte séparée des biodéchets des ménages relève de la compétence des collectivités, qui l’organise dans le cadre de son service public.

Gestion des biodéchets


Plusieurs solutions existent en fonction des configurations locales et des choix techniques des Maîtres d’Ouvrage :

  • Gestion de proximité avec la mise en oeuvre du compostage individuel à la source ou partagé (ex : en pied de certains immeubles ou quartier)
  • Gestion centralisée avec la mise en oeuvre d’une collecte (pré-collecte, Collecte en porte à porte, collecte en point d’apport volontaire)

Une bonne connaissance des producteurs, du gisement de déchets et des caractéristiques du territoire, est indispensable.

Adaptation du service et gestion financière

La mise en place du tri à la source des biodéchets s’accompagne des étapes suivantes :

  • Réflexion sur le choix des modes de collecte adaptée au territoire (Gestion de proximité, centralisée, étude de la pré-collecte, la collecte en porte à porte, en point d’apport volontaire)
  • Réorganisation du service en fonction des fréquences de collecte biodéchets et OMR
  • Maîtrise/suivi des coûts (ex : informatisation du suivi des collectes) puis analyse du coût global de gestion de déchets
  • Mode de financement de la collecte des biodéchets (ex : tarification incitative)

Back